3 commentaires

Trilogie Pyrénéenne: pays Catalan, pays d’art

La trilogie Pyrénéenne arrive en bout de chemin avec ce dernier volet. J’avais encore tellement de choses à vous dire sur ce beau département de France! On a vu le côté montagne, le côté mer, mais pas encore le côté culturel! Et oui, car la beauté géographique de cette région n’est pas seule, on y rencontre des gens formidables et des artistes incroyables. Retour en images sur cette facette des Pyrénées-Orientales méconnue.

Arles-sur-Tech

L’Abbaye Sainte-Marie

L’abbaye est située en plein centre-ville de Arles-sur-Tech. Facile pour la trouver. Anciennement monastère, l’abbaye a conservée sa beauté et ses particularités. On trouve aujourd’hui entre les colonnes de cette ancien cloître de beaux jardins fleuris et verts. Fondée en 778, l’abbaye Sainte-Marie est la plus ancienne abbaye carolingienne de Catalogne.

Mais ce qui attire les gens aujourd’hui jusqu’à cette abbaye, c’est le mystère qu’elle renferme. A l’intérieur, on y trouve un sarcophage de marbre blanc datant du Vème siècle. Il fut sculpté dans la plus pure tradition paléochrétienne, et reste encore aujourd’hui un grand mystère pour la science! Il produit dans les 250 litres d’eau par an, sans être alimenté par aucune source. Les chercheurs expliquent le mystère par l’infiltration puis la condensation de l’eau de pluie dans le sarcophage (miracle, ou pas?).
L’eau est aujourd’hui distribuée aux fidèles lors de la fête des saints Abdon et Sennen, le 30 juillet, qui lui prêtent toujours des vertus miraculeuses. Le sarcophage est inscrit aux Monuments Historiques depuis 1892. Une bonne raison d’aller y faire un tour!

Abbaye Sainte-Marie

Abbaye Sainte-Marie

Abbaye Sainte-Marie

Abbaye Sainte-Marie

Abbaye Sainte-Marie

.

Le moulin des Arts

A Arles -sur-Tech, on trouve aussi le Moulin des Arts et de l’Artisanat. Ancienne usine de tissage, il réuni aujourd’hui des artistes et artisans de la vallée. Coutellerie, tissage catalan, travail du fer, du verre, poterie, peinture, céramique, bijoux… chaque atelier a son artiste, chaque artiste a son style, son matériel de prédilection. C’est une belle visite à faire, une petite boutique est également à disposition si jamais vous décidiez de craquer pour l’une de ces créations uniques. Visite.

.

Moulin des Arts

Moulin des Arts

Moulin des Arts

Moulin des Arts

Moulin des Arts

Moulin des Arts

Moulin des Arts

Moulin des Arts

Moulin des Arts

.

Amélie-les-Bains

Station thermale et Fête des Mulets

On connait Amélie-les-Bains surtout pour sa station thermale, une des plus grandes de France. Mais ce n’est pas tout. A Amélie-les-Bains, tous les ans à l’occasion de la St-Eloi, on retrouve la Fête des Mulets. On rend souvent hommage aux hommes pour leur dur labeur et exploits, mais très peu aux animaux. St-Eloi, il est le saint patron des muletiers. Alors tous les ans aux alentours du 25 juin, on célèbre. Les mulets sont harnachés de pompons et de colliers cloutés, puis ils défilent au son de la Cobla (instrument traditionnel catalan), tout en étant accompagnés d’enfants en costume traditionnel.

La tradition veut que les mulets, les enfants et les petits pains (symboles de prospérité) reçoivent la bénédiction du prêtre de la ville sur le parvis de l’église.

.

Fête des mulets

.

Palalda

Site antique

Palalda, ce nom fait danser, vous ne trouvez pas? Jusqu’à la Révolution, le village de Palalda portait le nom de Palaudà, en référence à un « palais », aujourd’hui, le village est rattaché à la commune d’Amélie-les-Bains. Cœur historique, Palalda invite au voyage, à la culture. Sur le parvis de l’église St-Martin, des lanternes, de la couleur et ces portes en bois renforcées au fer. La clé de la porte pour ouvrir l’église est plus grande que ma main, c’est assez impressionnant.

On trouve dans ce village le Musée de la Poste, retraçant l’histoire du courrier et des timbres. Une chouette découverte pour les passionnés de philatélie.

.

Palalda

Palalda

Palalda

Palalda

Palalda

Palalda

Palalda

Palalda

.

Collioure

Ville d’artistes

Collioure. Je vous en parlais dans le deuxième volet de la trilogie Pyrénéenne. Un village délicieux, coloré et pleins de ressources. Un peu bohème et émouvante, Collioure n’a pas que la plage, le port et ses glaciers. Perdez-vous dans ses ruelles, vous y découvrirez de multiples trésors en termes d’architecture, de décorations et… d’artistes. C’est comme si chaque maison, chaque porte menaient à une galerie d’art, à un recoin magique rempli de toiles, de sculpture. D’ailleurs, vous avez certainement entendu parler des toiles de Collioure. Elles sont exposées un peu partout dans le monde. Bref, des recoins à ne pas manquer dans cette véritable caverne d’Ali Baba.

Collioure

Collioure

Collioure

Collioure

Collioure

Collioure

Collioure

Collioure

.

J’ai eu l’opportunité de vivre ce séjour grâce à un partenariat avec l’Agence de développement touristique des Pyrénées-Orientales, que je remercie chaleureusement. Le choix des sujets évoqués et des illustrations sur le blog reste cependant entièrement mien.

 

3 commentaires

  1. Pingback: Un weekend génial dans le Périgord - Vio' Vadrouille

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *