3 commentaires

À Guimarães, une belle adresse végétarienne

J’ouvre le portfolio de mes bonnes adresses au Portugal, c’est officiel! J’en ai déjà toute une petite panoplie qu’il me tarde de partager avec vous,et je commence par la délicieuse Guimarães…

Aujourd’hui au menu, j’avais envie de partager ma découverte du weekend, une adresse végétarienne et délicieuse située à Guimarães, juste à côté du palais des ducs de Bragance. Le cadre est joli, un peu rustique. On se croirait dans une adresse de campagne mais en ville. L’endroit est confortable et intimiste, et les plats absolument divins (sans parler de la jolie présentation des assiettes)! On s’est tout simplement régalé.

On a jeté notre dévolu sur des jus de fruits préssés frais et de saison (pomme-orange-carottes), puis des entrées champignons sautés avec des oeufs et des tartines de tomates au fromage et à l’origan. Puis pour les plats, un risotto de champignons au fromage pour monsieur, et des pâtes gratinées aux petits légumes pour moi, accompagnées d’une petite salade croquante (avec des framboises!). Un dé-lice!!! On s’est tellement régalé que la carte alléchante des desserts et cafés auraient été de trop.

Côté prix, on est un peu au-dessus de la moyenne pour un restaurant au Portugal (35 euros à deux), mais gardez en tête que les plats sont fait avec des produits locaux uniquement et bien sélectionnés selon la saison. Foncez, vous ne serez pas déçus!

Le meilleur pour la fin? Il y a une grande terrasse pour manger en extérieur. Elle n’était pas encore amménagée ce weekend, mais c’est une adresse où je retournerai bientôt, je glisserai de nouvelles photos à ma prochaine sortie dans cet article!

Vue sur le palais depuis le restaurant!

Restaurante Côr de Tangerina
Largo Martins Sarmento, n.º 89, 1er étage
4800-432 Guimarães
Site Web

Fermé le dimanche et le lundi. Prévoir de l’espèce si vous n’avez pas de carte bancaire portugaise. Possibilité de réserver. 

VOUS ÊTES SUR PINTEREST? MOI AUSSI!

Epinglez cet article dans vos tableaux pour le garder bien au chaud 

3 commentaires

  1. Pingback: Vivre au Portugal: la Chronique Nata #2 - Vio' Vadrouille

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *