6 commentaires

Cheung Chau : le secret bien gardé de Hong Kong

Le plus épatant à Hong Kong, c’est qu’il y a un tas de possibilités. Ville, plages, marchés, îles, jungle, forêts, montagnes… il y en a pour tout les goûts !

Si l’envie vous prend de vouloir vous évader un peu de la grande métropole et de ses buildings, il vous suffit de prendre le métro ou quand bien même le ferry pour être dans un décor totalement différent en 35 minutes ou moins. Le paradis!

Après un premier article sur la réserve naturelle de Tai Po Kau, je vous emmène aujourd’hui découvrir cette petite île nommée Cheung Chau, une petite île à environ 35 minutes de Hong Kong en ferry. Nous avons préféré s’y rendre vers 16h, en fin d’après-midi pour profiter des belles couleurs et du coucher de soleil, ce fut une belle réussite !

Que faire, que voir sur Cheung Chau ?

MANGER DU POISSON BIEN FRAIS

A Cheung Chau, les seuls touristes que l’on a croisé étaient des locaux, des gens de Hong Kong qui souhaitent s’évader pour le weekend. Le port est bondé de petits bars ou restaurants, tous offrant des fruits de mer et du poisson bien frais !

Quand je dis frais, c’est-à-dire que ce dernier nage encore dans un bac devant vous avant de finir dans votre assiette ! Vous y trouverez des crustacés frais, bien cuisinés et à un coût très bas. Puis aussi des crustacés étranges, que vous n’aurez probablement jamais vu auparavant.

VISITER LES TEMPLES DE L’ÎLE

On compte trois temples sur l’île. J’ai eu la chance d’en visiter un, qui se trouve à 5 minutes à pied du port : le temple de Pak Tai. Il s’agit d’un temple taoïste construit en 1783.

Il est l’un des plus célèbres à Cheung Chau, surtout parce qu’il accueille la cérémonie du festival qui s’y tient chaque année selon le calendrier lunaire, le Cheung Chau Bun festival, soit le “festival des petits pains”.

Le festival est étalé sur plusieurs jours de festivités, les enfants portent des costumes traditionnels, il y a de la danse, de la musique et… de l’escalade ! De l’escalade de trois grandes tours recouvertes de petits pains blancs, qui ont fait la renommée du festival. Les petits pains sont ensuite distribués partout sur l’île et sont gages de prospérité pour l’année d’après.

Si vous vous rendez sur l’île, n’hésitez pas à vous aventurer vers les temples de Pak She Tin Hau, dédié à Tin Hau et de Kwan Kung Chung Yi Ting, un temple de 1973 dédié au dieu de la justice, Kwan Tai. Je ne les ai pas visités, mais ils sont, à ce que j’ai entendu dire des locaux, superbes aussi.

OBSERVER LE COUCHER DE SOLEIL

A notre sortie du temple, le coucher de soleil commence. Les couleurs sur le port sont radieuses : roses, rouges, orangées. Une merveille pour la photo! Voilà quelques uns des clichés.

Se rendre sur Cheung Chau

La traversée en ferry dure environ 35 minutes. L’avantage du ferry, c’est qu’il vous donnera une vue imprenable sur la baie et ses grandes tours.

A noter que le ticket aller/retour coûte une misère, quelque chose comme 3 euros à peine. Départs toutes les 30 minutes depuis le port de Hong Kong vers Cheung Chau.

Se déplacer sur Cheung Chau

L’idéal pour visiter Cheung Chau, c’est de s’y rendre pour la journée, puis de louer un vélo au débarquement du ferry. L’île n’est pas bien grande : 2.45 kilomètres carré ! Vous pourrez donc sillonner ses petites routes sans ne rien rater.

Tout le monde s’y déplace à vélo ou tuk tuk pour les commerçants. Seuls de tout petits véhicules de village sont autorisés à circuler sur l’île : uniquement l’ambulance, les pompiers et la police, qui se déplacent en mini-camion, tous les trois les mêmes avec des couleurs différentes. On dirait que ces véhicules sortent tout droit du film Lego ou Playmobile, je vous promets, c’est absolument à voir !

6 commentaires

  1. Wahoo ! Cette virée à Hong Kong est absolument magnifique, merci de partager de si jolies photos ! J’aime tout particulièrement les photos du port.. *-*
    A bientôt ! Ophélie xx

  2. Comme ton article donne envie … je vais le faire suivre de suite à des amis qui prévoient de s’y rendre début 2016. Tes infos seront précieuses pour eux.
    Bonne route …

  3. Pingback: Cheung Chau ou le secret de Hong Kong

  4. Pingback: Hong Kong Park, la jungle en ville - Vio' Vadrouille

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *