3 commentaires

Visiter Hong-Kong en 10 jours : mes coups de coeur

Un article aujourd’hui pour revenir sur mon voyage à Hong Kong, un lieu tout à fait incroyable ! Hong Kong est loin d’être comme on se l’imagine la plupart du temps, entre gratte-ciel et jungle à l’infini.

J’ai fait ce voyage à Hong Kong en août 2015. J’avais jusqu’à présent de nombreux articles sur le blog sur cette destination, mais avec mon grand ménage de printemps, j’ai décidé de remettre ces articles à jour, et donc d’en regrouper un certain nombre.

Je partage ainsi dans cet article mes coups de cœur à Hong Kong ! Ces lieux qui m’ont marqué, et cette île qu’il me tarde de revisiter à nouveau, bientôt je l’espère. Je suis restée 10 jours à Hong Kong et vraiment, j’aurai aimé avoir quelques jours de plus.

C’est loin d’être une destination seulement urbaine pleine de buildings comme on en a souvent l’image : Hong Kong est un territoire de nature sauvage incroyable ! Elle est envoûtante et clairement, on en ressort pas indemne. Elle est un peu folle, magnifique, sauvage, totalement branchée et décalée. C’est un voyage à part entière !

Que faire, que voir en 10 jours à Hong Kong ?

S’émerveiller au Hong Kong Park

Hong Kong possède plusieurs parcs qu’il est vivement recommandé de visiter. Le Hong Kong Park, le jardin zoologique et botanique, Kowloon Park ou bien encore Victoria Park.

Pour avoir pris le temps de découvrir le Hong Kong Park, je peux vous dire que cet endroit est une merveille. Huit hectares de nature situés dans le quartier de Central, sur l’île de Hong Kong.

Du jardin, on observe les gratte-ciels, les papillons qui butinent et les passants qui s’arrêtent pour une pause. On y visite aussi la maison Flagstaff, héritage colonial de 1840, désormais établi comme le musée de l’art du thé depuis 1984.

Ce qu’il ne faut surtout pas manquer dans ce parc, c’est la volière Edward Youde Aviary. Une volière géante qui abrite plus de 600 oiseaux de 90 espèces différentes et où l’on peut entrer et y observer des oiseaux de partout !

Certains passent juste à côté de vous et vous pourrez les approcher de vraiment très près. En tant que visiteur, on se déplace dans la volière sur un pont suspendu à 10 mètres au-dessus du sol. Une chouette visite à faire !

Les marchés aux fleurs et aux oiseaux

Hong Kong regorge de marchés, tous plus cools les uns que les autres. Des grands marchés de nuit au petit marché d’oiseaux, vous trouverez de quoi faire le bonheur de votre appareil photo et faire le plein de souvenirs. 

Les marchés aux fleurs et aux oiseaux se situent dans le quartier de Mong Kok, un quartier très populaire (et touristique) à ne pas rater. L’ambiance y est sympa, typiquement locale et on y trouve des trucs (vivants ou non) vraiment cool !

Le marché aux fleurs

Pour se rendre au marché aux fleurs, on peut tout simplement prendre le métro, station Prince Edward, sortie A. On descend la rue Playing Field Road (l’avantage à Hong Kong c’est que tout est sous-titré en anglais) jusqu’à la fin et on tourne à droite sur Sai Yee Street. De là, première à droite sur Flower Market Road, vous ne pouvez pas le manquer !

Ici, les marchands de fleurs grouillent : des fleurs exotiques, colorées, bizarres aussi (j’ai vu des aubergines blanches…), des bouquets en pagaille… ! La rue n’est pas grande mais est remplie de marchands et fleuristes.

*Note: il est ouvert tous les jours de 7h à 19h. Ne vous y rendez pas trop de bonne heure, vous risquez de tomber sur les stands encore en pleine installation.

Le marché aux oiseaux

Au bout de l’avenue du marché aux fleurs, sur la gauche, une belle entrée sur un jardin. Ce jardin, c’est le marché aux oiseaux, normal que vous entendiez piailler.

Ici, les cages en bois bien travaillé sont pendues un peu partout, des fois vides, des fois avec plusieurs oiseaux à l’intérieur. Des perroquets volent de partout, tous avec de belles couleurs.

Les enfants s’émerveillent devant toutes ces petites bêtes. Moi, j’ai un peu mal au ventre quand même de les voir entasser dans ces petites cages en plastique… Mais l’endroit vaut le coup d’œil, c’est plutôt original comme marché.

*Note: évitez de toucher les oiseaux, conseil de locaux (même si certains sur les photos le font). Certains stands vous interdiront de prendre des photos, mais les gens y sont plutôt sympas en général.

× Bonne adresse ×

Au milieu de ce joyeux bazar entre les fleurs et les oiseaux, il y a un joli fleuriste qui fait aussi café. Les smoothies au citron et le gâteau au chocolat sont excellents, et vous apprécierez un peu de frais si vous allez à Hong Kong en été.

Une petite pause bien méritée, on ne dis jamais non ! L’endroit est très accueillant et très vert, RDV donc au Hay Fever Studio, à la fois galerie d’art, fleuriste et café !

Le Wetland Park

Dans la chaleur humide et lourde d’un matin d’août à Hong Kong, nous nous sommes dirigés vers le métro. On s’est engouffré dans le premier tram qui passait en direction de la province des Nouveaux Territoires, complètement à l’ouest à Tin Shui Wai.

Environ une heure de métro et seulement quelques sous plus tard, nous sommes arrivés au Wetland Park (l’entrée du parc est proche de la station de métro).

Le Wetland Park, ce sont 61 hectares de marécages et de forêts intactes qui bordent la ville de Tin Shui Wai. Espace protégé, il est le refuge de centaine d’espèces différentes : il y a 240 espèces d’oiseaux d’eau, 9 d’amphibiens, 28 reptiles, 52 libellules, 157 papillons et différents poissons, plantes aquatiques et mammifères marins. Un véritable poumon de la ville, un écosystème très diversifié.

Le parc est très emprunté par les écoles, c’est bien évidemment une sortie éducatives parfaite pour les enfants. Nous n’avons croisé aucun touriste, en réalité, la plupart des visiteurs sont des locaux nous as-t-on dit à l’entrée. Le parc n’est pas la cible des touristes internationaux. Ce qui est très bien ainsi d’ailleurs !

Le temple de Man Mo

Man est le dieu de la littérature, Mo, celui de la guerre. Dans ce temple, on vient prier les dieux pour réussir aux examens d’études ou pour régler des différends (j’ai appris qu’il s’agit d’un rituel pendant lequel il faut couper la tête d’un poulet et brûler du papier jaune afin que justice se fasse…).

Le temple est très vénéré des étudiants, qui espèrent réussir et obtenir un bon poste dans une entreprise après leurs examens de fin d’année. Le temple est situé sur le flanc du Pic Victoria et connaît un grand nombre de visiteurs chaque année, notamment pour sa beauté et son histoire.

Le temple de Man Mo s’est fait une place au milieu de ces grandes tours et buildings plus hauts les uns que les autres à Hong Kong. Il est resté indemne au beau milieu du centre-ville ! Une très belle visite à faire.

Le temple de Man Mo fut construit en 1847. Il est aujourd’hui classé comme monument historique et est le plus grand et le plus vieux temple de Hong Kong. Une quantité impressionnante d’encens y est brûlé chaque année !

A l’extérieur, la chaleur était intenable le jour de notre visite.  A l’intérieur, ce fut encore pire à mon plus grand désespoir. Et pourtant tout était tellement beau, je me sentais presque coupable d’entrer avec mon appareil photo pour capturer cet endroit. J’ai pris quelques clichés à la volée, puis j’ai rangé l’appareil.

J’aurai voulu capturer la sérénité du lieu, ses odeurs d’encens diffusés dans des spirales, ce bruit de fond et les mouvements des gens qui priaient. L’endroit est petit et tout était beau jusque dans les détails.

*Note : l’adresse du temple – Man Mo, 124-126 Hollywood Road, Sheung Wan, Hong Kong Island.

La réserve naturelle de Tai Po Kau

Lorsque je suis descendue demander à la concierge de mon hôtel quelle était la meilleure façon de se rendre à Tai Po, elle m’a regardée les yeux grands ouverts et sa question fut: “ Pourquoi voulez-vous aller à Tai Po ? Il n’y a rien là-bas ! ”.

C’était justement notre but, d’aller où il n’y a rien, que du vert, des arbres et les oiseaux qui chantent !

La réserve naturelle de Tai Po Kau se situe au nord de l’île de Hong Kong, dans la province des Nouveaux Territoires. On y trouve plusieurs options de petites randonnées : 3, 5, 7 ou 10 kilomètres. Plusieurs boucles sont faisables et les chemins sont bien indiqués, chacun sa couleur.

Nous étions parti avec en tête de faire la randonnée des 7 kilomètres, mais on a vite été découragés dû à la chaleur. Très sincèrement, je crois que de toute ma vie et de tout mes voyages (même l’Egypte en plein été !), ce fut la fois où j’ai eu le plus chaud. L’humidité en forêt est incroyable à cette période de l’année !

La chaleur nous a donc réduit à la petite boucle nature, qui finalement nous a bien plu tout de même ! Je conseille de faire cette randonnée en hiver afin de plus en profiter.

Se rendre à Tai Po Kau

Pour se rendre à Tai Po Kau, il vous faudra prendre le train/métro jusque Tai Po village, puis à la gare, la gare routière se situe juste à la sortie. Il vous faudra alors prendre le mini bus vert 28K direction … (je vous laisserai vivre cette aventure qu’est de s’affronter au cantonais ah ah), montrez au chauffeur sur une carte la réserve et il vous y arrêtera.

Il y a un arrêt de bus juste en face de la réserve. A partir de là, à vous la rando ! L’entrée est gratuite. Pensez à emmener de l’eau et un truc à grignoter car il n’y a rien sur place. N’oubliez pas non plus l’anti-moustique, croyez-moi vous en aurez besoin !

Pour ce qui est des mini bus, à Hong Kong, ils n’ont que 16 places. Si le bus est plein, il ne s’arrêtera pas. Et s’il reste de la place, premier monté, premier servi. Cependant le système de bus est très bien organisé, il y a des départs toutes les 20 minutes.

La petite île de Cheung Chau

L’île de Cheung Chau est une petite merveille ! C’est aussi l’un des secrets de Hong Kong, celui dont on entend peu parler. C’est la sortie du weekend des locaux, loin des touristes. J’ai adoré le coucher de soleil sur le petit port avec tout ces bateaux colorés…

Rendez-vous dans mon article Cheung Chau : le secret bien gardé de Hong Kong pour en savoir plus !

L’île de Lantau

A seulement une heure de ferry de Hong Kong, l’île de Lantau est une très chouette escapade à faire à la journée. C’est là que l’on retrouve l’aéroport de Hong Kong, mais pas seulement.

L’île a ses petits trésors et mérite amplement le détour. Rendez-vous dans mon article Hong Kong : visiter l’île de Lantau entièrement dédié à l’île.

Hong Kong de nuit

Hong Kong de nuit est un tout autre monde ! C’est absolument à voir. Toutes les lumières, les gratte-ciels, la folie des marchés de nuit. La vie nocturne bat son plein et alors la ville se transforme. C’est plutôt incroyable !

L’idéal est de se balader dans les rues de Hong Kong, de se laisser porter au fil des quartiers. Le must ? Prendre le tram et monter jusque Victoria Peak pour un superbe panorama sur toute la ville, de nuit !

VOUS ÊTES SUR PINTEREST ? MOI AUSSI !

Epinglez cet article dans vos tableaux pour le garder bien au chaud 

3 commentaires

    • Violaine dit

      Merci beaucoup ! 🙂 C’était chouette de remettre cet article à jour et de se replonger dans ce merveilleux voyage, Hong Kong est vraiment super ! 🙂 Bon weekend !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *