|

Sligo : s’émerveiller au Gleniff Horseshoe

Le Gleniff Horseshoe est probablement l’endroit le plus impressionnant du comté de Sligo. C’est le genre d’endroit qui met une claque, celui où l’on reste bouche bée pendant de longues minutes, les yeux fixés sur le paysage à contempler. 

Se rendre au Gleniff Horseshoe, c’est un peu faire un voyage au cœur de l’Irlande, et au cœur du comté de Sligo. C’est un endroit unique, très différent des paysages que l’on trouve majoritairement sur l’île d’émeraude. Le cirque est célèbre dans le coin et les visiteurs ne manquent jamais l’arrêt. Il ne se trouve qu’à quelques minutes de la côte et du Wild Atlantic Way et s’ajoute facilement à un voyage dans le nord-ouest irlandais.

Les photos de cet article ont été prises à plusieurs saisons, avec des météos différentes de façon à pouvoir vous montrer le Gleniff par tous les temps.


Balade au Gleniff Horseshoe : paysage unique et surprenant

Il se parcourt à pied, à vélo ou en voiture. Le cirque de Gleniff propose une petite boucle d’environ 10 kilomètres et est accessible à tous les niveaux, y compris les enfants. 

Niché au centre d’une vallée de petites montagnes, le Gleniff se trouve juste derrière l’iconique Benbulben. A sa droite, l’impressionnant Benwiskin, et à sa gauche, les collines de Tievebaun et Truskmore.

Vue sur Benwiskin
La petite rivière de Ballaghnairillick
Les paysages à l’arrière du Gleniff sont d’une beauté indicible.

Que voir au Gleniff Horseshoe ?

Peu importe la météo, le cirque de Gleniff est toujours impressionnant ! On profite du paysage et de la quiétude des lieux, et, à l’entrée de la boucle, on peut y faire une jolie balade jusqu’à l’ancien moulin de Barytes. Le moulin exploitait la barytine, un minéral très utilisé dans la fabrication du verre, de la porcelaine, des peintures ou des farines par exemple et ce jusqu’au milieu du 20e siècle (l’exploitation du minerai se serait fait entre 1858 et 1979). Aujourd’hui, c’est une très belle balade à faire pour s’imprégner de l’Irlande et de son ambiance singulière.

Au Gleniff Horseshoe, on peut également observer des ruines de quelques maisons et bâtiments où aujourd’hui, la nature a repris ses droits. Enfin, si la météo est dégagée, ne manquez pas la grotte de Diarmuid et Grainne, perchée sur le flanc de la montagne, où les légendes règnent encore. La grotte fait partie des plus hautes grottes d’Irlande !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *