Laissez un petit mot!

Visiter Belfast sur le thème de Narnia

On pousse les portes d’un univers magique aujourd’hui sur le blog. Je vous emmène à la découverte de Belfast, sur le thème du Monde de Narnia…

L’auteur du Monde de Narnia, C.S. Lewis (Clive Staples Lewis de son nom complet) était originaire de Belfast. Oui, moi aussi j’ai été impressionnée lorsque je l’ai découvert ! Il est né dans l’est de Belfast en 1898. Après de nombreuses années en Irlande du Nord, c’est à l’université de Oxford qu’il a fait ses études de littérature. C.S. Lewis est décédé en 1963 (le même jour que le président John F Kennedy) à l’âge de 64 ans, laissant derrière lui des ouvrages exceptionnels et très reconnus dans le monde de la littérature anglaise.

Le Monde de Narnia se décline en 7 livres qui ont été vendu à des millions d’exemplaires à travers le monde et qui ont été, par la suite, déclinés en 3 films, tous aussi très populaires. Le premier livre est sorti en 1950, « Le lion, la sorcière blanche et l’armoire magique », puis, chaque année à la suite, un nouveau livre était publié jusqu’au dernier en 1956, « La dernière bataille ».

Aujourd’hui, un parcours sur le thème de son œuvre existe et peut être suivi dans Belfast. Une chouette façon de découvrir l’est de la ville, surtout si l’on est fan de Narnia. L’est de Belfast est un endroit encore peu fréquenté et pourtant très dynamique, artistique et culturel. Un endroit assez hip et très branché !

Pour les fans inconditionnels, le parcours vous mènera dans le comté de Down également vers les montagnes de Mourne qui auraient, selon les dires, inspirées l’auteur pour le Monde de Narnia. On dit qu’il passait ses vacances en famille dans les Mourne (à Rostrevor) lorsqu’il était jeune. Et comment ne pas y croire, les montagne de Mourne sont divines et tellement magiques !

Visiter Belfast sur le thème de Narnia : par où commencer ?

L’itinéraire démarre au C.S. Lewis Square sur Newtownards Road, dans l’est de Belfast. Depuis le centre-ville, à pied, comptez environ 15 à 20 minutes. On retrouve ici le East Side Visitor Center avec le JACK Coffee Bar. Jack était le surnom que sa famille donné à C.S. Lewis, d’où le nom du café aujourd’hui. A l’étage, on retrouve une exposition ainsi qu’une grande carte du parcours !

Les statues présentes sur le square sont superbes et valent définitivement l’arrêt ! Le lieu est empreint de street art et on ressent vraiment qu’ici, les habitants sont fiers de ces racines.

Continuez sur Dundela Avenue, au numéro 47 plus précisément. Vous y trouverez une plaque bleue indiquant que c’est ici qu’en 1898, C.S. Lewis est né. Direction ensuite la Belmont Tower où l’on peut voir une exposition et admirer les premières éditions des livres de Narnia, ainsi qu’une collection de lettres de C.S. Lewis.

Dans l’ancien presbytère qui se trouve juste à côté de l’église St Mark’s (où C.S. Lewis fut baptisé), on peut apercevoir une grande porte rouge avec comme poignée de porte, un lion. Il serait l’inspiration de C.S. Lewis pour le personnage d’Aslan dans Narnia.

L’adresse : 2 Belmont Church Road. Entrée gratuite, mais demandez cependant aux personnes qui travaillent dans l’église la permission de pénétrer dans l’enceinte de l’église pour voir la porte du presbytère. La poignée est une réplique car la vraie est dans un coffre bien protégé.

En revenant sur vos pas, faites un arrêt au Lampost Café pour plonger un peu plus dans l’univers de Narnia ! La décoration y est très jolie et le café super cosy.

Aller plus loin : les montagnes de Mourne et la Cloughmore Stone

Au sud de Belfast s’étend de le comté de Down, mon petit favori en Irlande du Nord. Rendez-vous au Kilbroney Forest Park où l’on retrouve un parcours pour les familles, dédié à Narnia. La petite randonnée jusqu’à la Cloughmore Stone est superbe à faire et offre un panorama magnifique sur la baie de Carlingford !

C.S. Lewis s’est même exclamé un jour en disant que : “That part of Rostrevor which overlooks Carlingford Lough is my idea of Narnia” (« Cette partie de Rostrevor, surplombant le Carlingford Lough, est mon idée de Narnia »).

La « grosse pierre » aurait inspiré l’auteur pour la table d’Aslan.

VOUS ÊTES SUR PINTEREST ? MOI AUSSI !

Epinglez cet article dans vos tableaux pour le garder bien au chaud 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *