|

Irlande : découvrir le Parc national des montagnes de Wicklow

Me voilà rentrée d’un weekend randonnée au cœur du Parc national des montagnes de Wicklow. Un weekend pluvieux qui s’est tout de même avéré plein de surprises.

Nous avons pris la route vendredi soir sous la pluie, en direction de Glendalough, dans le Parc national des montagnes de Wicklow à environ une heure au sud de Dublin. J’étais excitée comme une puce à l’idée de découvrir un nouveau coin de l’Irlande ! Nous avons roulé de nuit et n’avons donc pas vu grand-chose à notre arrivée au B&B que nous avions réservé pour le weekend. La surprise sera pour le lendemain !

Découvrir le Parc national des montagnes de Wicklow

Le Parc national des montagnes de Wicklow est l’endroit idéal pour s’offrir de belles randonnées et un bon bol d’air frais à seulement une heure de la capitale irlandaise. Montagnes, lacs, forêts : il y en a pour tous les goûts et la destination vous promet une immersion 100% nature ! Pluie ou pas, c’était pour moi l’occasion de découvrir une nouvelle région de l’Irlande et de faire de jolies photos pour montrer que même sous la pluie, l’Irlande reste magique.

Après une bonne nuit de sommeil à Laragh, nous avons décidé de rouler vers l’intérieur du parc vers le Wicklow Gap, histoire d’avoir un premier aperçu, en espérant que la pluie se calmerait un peu. On a finalement eu la chance de croiser et d’approcher tout un troupeau de chèvres, une rencontre un peu originale !

Découvrir Glendalough, départ des sentiers de randonnée

On s’est vite fait une raison, la pluie ne cesserai pas du weekend. Chaussures de marche aux pieds, sac à dos photo bien remplis, on ne s’est pas laissé abattre et nous avons filé vers Glendalough d’où les sentiers de randonnée démarrent.

On a commencé sur le sentier rose (le sentier de Poulanass qui mène à la cascade du même nom, 1.6km), puis avons bifurqué sur le blanc (le sentier de la Glenealo Valley, 9km) avant de se résoudre pour le bleu (le sentier de la colline pointue, le SPINC, 5km).

Nous avons marché et grimpé l’un des sommets de Wicklow pendant 4 bonnes heures sous la pluie battante, mais cela ne m’a pas empêché de prendre quelques clichés sympas. Étonnamment, le sentier était pas mal fréquenté pour un weekend pluvieux ! Finalement, la randonnée s’y prête bien et le terrain est bien balisé et sécurisé pour les jours humides. Et puis, gardons en tête qu’en Irlande, si on attend les jours où il ne pleut pas pour sortir, alors on ne fait pas grand-chose à l’année !

Glendalough, début du sentier. Des trèfles bien verts, de la mousse sur les arbres, les gouttes d’eau qui illuminent chaque branche, je m’amuse à photographier chaque détails.

Ce qui m’a le plus plu dans cette randonnée, c’est la forêt. Des milliers de sapins et de jolis sentiers pour parcourir les bois à l’abris de la pluie (↟↟↟ = ♡). J’ai été impressionnée par ces couleurs et les lumières malgré le temps.

Nous avons tenté de visiter le site de Glendalough, malheureusement complètement enfoui dans le brouillard ce jour-là. Pour en avoir un plus bel aperçu et découvrir Glendalough sous son meilleur jour, je vous conseille l’article du blog Nos cœurs voyageurs !

Que faire, que voir dans le Parc national des montagnes de Wicklow ?

Faire une jolie randonnée : 9 sentiers de 30 minutes à 4 heures de randonnée sont disponibles, il y en a pour tous !
Grimper au sommet de l’une des montagnes si on est courageux (la plus haute, le Mont Lugnaquilla – 925m !)
Rouler le long de la Wicklow Way, et s’arrêter prendre des photos toutes les 5 minutes tellement les paysages sont beaux.
Observer de loin les animaux sauvages : chèvres, lapins, écureuils et hérissons sont ceux que l’on retrouve le plus dans le parc.
Visiter le site monastique de Glendalough et St-Kevin.
Rester en admiration devant les nombreuses cascades que l’on trouve dans le parc de Wicklow.
Rouler jusque Sally Gap pour une superbe vue sur le parc.
Ecouter le silence. Ça fait un bien fou !

Où dormir dans le Parc de Wicklow ?

Nous avons testé le Tudor Lodge B&B ! Une grande et belle maison vintage comme on les aime. J’ai trouvé la maison superbe, mais j’ai été un peu déçue des services – dont le petit-déjeuner, qui je trouve était un peu léger pour le prix de la nuit.

Un peu plus au sud du Parc national, le Brooklodge at Macreddin Village est une petite merveille ! Un hôtel-village bio de charme à tester sans hésiter.

VOUS ÊTES SUR PINTEREST ? MOI AUSSI !

Épinglez cet article dans vos tableaux pour le garder bien au chaud 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

9 Commentaires

  1. Bonjour, je compte me rendre en Irlande à Dublin et ses environs avec mes deux filles, notamment Wicklow et Glendalough, que me conseillez vous comme randonnées dans le parc, sachant que j aurai 68 ans, ma fille cadette fait beaucoup de rando, j ai monté le Diamonds hill avec elle, mais me suis arrêtée à 10 mn du sommet, trop de vents et pluvieux, je randonne quelquefois avec elle maxi 10 km sans trop de dénivelé, je voudrai quand même profiter de ces beaux paysages autrement qu en voiture. Sa sœur est aussi un peu limitée comme moi car problème santé mais marche bien quand même. Merci de vos conseils

    1. Bonjour Thérèse !

      Le Parc national des montagnes de Wicklow proposent plusieurs itinéraires selon votre niveau. Vous trouverez des sentiers faciles / accessibles à tous facilement 🙂
      N’hésitez pas à regarder sur le site officiel du parc ou de l’office de tourisme également 🙂

      Bon voyage à vous !
      Violaine.

    1. Merci Violaine! 🙂 C’est superbe, si vous avez l’occasion d’y aller un jour, vous vous régalerez pour les photos! 😉

  2. Bel article comme toujours ! On a fait la balade en famille en août il y a 2 ans, vraiment sympa… Séquence nostalgie pour moi !

    1. Merci Anne! 🙂 C’est vraiment super chouette comme coin, je ne connaissais pas mais je compte bien y retourner au printemps!