6 commentaires

Trésors slovènes: Kamnik & Bled

La seule ligne que je connaisse, c’est celle de chemin de fer – Albert LONDRES, 1930.

Fin d’après-midi. 15h15, en gare de Ljubljana. Ici, ni souterrain, ni pont pour traverser les voies ferrées. On passe dessus, tout simplement. On regarde tout de même à droite puis à gauche avant, au cas où. Nous montons dans un petit train tout tagué de graffitis, puis nous prenons la direction de Kamnik. Un petit village médiéval au pied des montagnes (les Alpes kamniques, d’où le nom du village), recommandé par l’office du tourisme.

50 minutes plus tard, nous voilà à Kamnik en région de Haute-Carniole, entourée de collines vertes et de sommets montagneux. Nous sommes encerclés par la montagne avec le sommet du Grintovec, et la partie méridionale longe les hauts-plateaux de Posavsko. Le village est tout en longueur et sillonne jusque dans les montagnes. Nous sommes au centre, il y a une jolie petite chapelle, perchée. La vue est sublime, je ne trouve pas le village très médiéval, mais tout est mignon ici.

De bonne heure, en gare de Ljubljana. Aujourd’hui, nous prenons le train direction Bled. Ce lac dont on entend parler dans tous les magazines et livres de voyage me fait rêver depuis longtemps. Bled n’est qu’à une heure et demi environ de la capitale, raison de plus pour y aller.

*Note: Il y a plusieurs arrêts aux alentours de Bled, si vous voulez voir le lac, l’arrêt dont vous avez besoin est Bled Jezero, situé juste en face du lac. Le trajet n’est pas direct, il vous faudra aller jusque Jesenice, puis changer de train pour Bled Jezero. Mais croyez-moi, le chemin en vaut la peine et vous ne serez pas déçu des paysages que vous pourrez observer depuis votre fenêtre… .

Le lac de Bled est un lac glaciaire, situé en bordure  des Alpes juliennes, à 55 kilomètres du centre de la capitale Ljubljana seulement. Il s’agit de l’une des principales destinations touristiques du pays. Ce pourquoi les berges du lac y sont bien aménagées, offrant aux promeneurs un chemin parfait pour faire le tour (pour les courageux). Le lac est bordé par la ville de Bled et son château médiéval qui domine le lac au sommet d’une falaise de 130 mètres.

Beaucoup de pêcheurs sont là ce jour là, quelques rayons de soleil ont fait leur apparition. Ils occupent les berges depuis leurs petites tentes camouflées. Le lac encercle la seule île du pays, Blejski otok, connue pour son église néogothique du XVe siècle construite sur un lieu de culte païen des premiers Slaves. On trouve encore sur l’île des tombes allant du IXe au XIe siècle. L’île est accessible en barque, ou en canoë-kayak.

Pour la petite histoire, sachez que le lac a été à plusieurs reprises (en 1966, 1979, 1989 et en 2011) le théâtre de championnats du monde d’aviron!

Restez connecté(e)s! L’aventure InterRail continue, je vous emmène dans une nouvelle capitale dans le prochain article!

Si vous n’avez pas lu mon premier article sur la Slovènie, je vous parle de Ljubljana par ici!

6 commentaires

  1. Amélie dit

    Je viens tout juste de découvrir ton blog, via ton commentaire sur Vie Nomade.
    Merci de m’avoir replongée dans mon voyage en Slovénie de cet été ! J’y suis restée 2 semaines, mais j’ai bien l’intention d’y retourner pour plus longtemps…

    • Violaine dit

      Merci Amélie! Je lis beaucoup le blog de Corinne en effet! 🙂
      Je suis ravie que ce billet te plaise, la Slovénie fut un réel coup de coeur!

  2. Pingback: Les trésors slovènes sur Vio' Vadrouille!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *