| | |

Comté de Fermanagh : ma visite de Castle Coole

On prend la direction du comté de Fermanagh aujourd’hui sur le blog, un des six comtés de l’Irlande du Nord. Je vous emmène visiter Castle Coole, une grande demeure à ne pas manquer lors de votre séjour.

Mon amie Clélia est venue me rendre visite début mars, en plein dans le weekend du tourisme du Fermanagh ! Durant ce weekend, tous les sites touristiques du comté sont alors ouverts au public gratuitement. Cet événement arrive une fois dans l’année, une belle occasion pour visiter l’Irlande du Nord. Gardez un œil sur le site de l’office de tourisme pour 2021 !

Nous avons donc pris la direction de Castle Coole pour cette journée toute ensoleillée.

Visiter Castle Coole dans le comté de Fermanagh

Castle Coole est une grande demeure néo-classique située à quelques minutes d’Enniskillen. Cette dernière fut bâtie à la fin du XVIIIe siècle (entre 1789 et 1797) par le premier marquis de Belmore et appartient au National Trust depuis 1951.

C’est donc Armar Lowry-Corry, premier marquis de Belmore, qui dépensa toute sa fortune pour bâtir cette belle résidence d’été. Riche héritier, il ne comptait clairement pas ses sous et a eu envie de se faire plaisir. Malheureusement, il s’est un peu ruiné au passage. Il avait vu les choses en grand et on comprend vite comment lors de la visite.

La demeure a été l’héritage d’une succession de marquis, et c’est le 7ème marquis de Belmore qui a finalement vendu Castle Coole au National Trust. Il n’avait personne à qui léguer la demeure et les impôts de sécession à payer étaient bien trop élevés. La famille réside cependant toujours sur la propriété, dans les dépendances.

La visite nous emmène dans différentes pièces de la demeure (il y en plus d’une centaine !) ainsi que dans une partie du sous-sol qui était réservé aux domestiques. On y voit par exemple la cuisine et le système de cloches qui sonnaient lorsque les résidents appelaient les servants.

Quelques fun facts sur Castle Coole

*L’architecte James Wyatt n’est en réalité jamais venu à Castle Coole ! Il n’a donc jamais vu la demeure qu’il a construit.
*Deux architectes ont collaboré sur ce projet : l’irlandais Richard Johnston, qui s’est occupé principalement du design du sous-sol et qui a vite été remplacé par l’anglais James Wyatt. James Wyatt était très convoité à l’époque !
*Tout est symétrique dans Castle Coole. Les pièces, les meubles, les portes… tout est bien droit et bien rangé.
*La moitié des portes sont en fait… des fausses portes. Elles sont là uniquement pour que tout soit symétrique.
*Une chambre d’Etat a été aménagée en cas de visite royale, mais personne n’y a jamais dormi… et ce depuis 1821 !
*La demeure tient son nom du Lough Coole, un petit lac situé juste en face.

J’ai personnellement beaucoup aimé la visite ! J’ai trouvé ça fascinant et la demeure est absolument magnifique. Très sobre à l’extérieur et très riche et joliment décorée à l’intérieur. Les meubles, tissus, livres et objets sont absolument superbes et en très bon état. On trouve également de très nombreux tableaux et peintures de famille au mur. Dans le salon des dames, on retrouve notamment plusieurs cadres représentants les villes de France, dont un sur La Rochelle !

La visite se fait très facilement, l’idéal étant de prendre le temps de découvrir l’extérieur aussi et de profiter du parc qui entoure Castle Coole. Une visite parfaite à faire au printemps pour en prime profiter des bluebells dans les sous-bois !

Infos pratiques

Castle Coole appartient au National Trust et se visite à certaines horaires d’ouverture, avec un guide. Comptez 1h30 de visite, en anglais.

Les photos ne sont pas autorisées à l’intérieur car bien que la demeure soit au National Trust, les meubles appartiennent à la famille Belmore. Vous pouvez cependant voir quelques photos sur la page officielle.

VOUS ÊTES SUR PINTEREST ? MOI AUSSI !

Epinglez cet article dans vos tableaux pour le garder bien au chaud 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *