Peneda-Gerês : 3 cascades à ne pas manquer

Je reviens dans un article pour vous parler du fabuleux Parc national de Peneda-Gerês. Situé dans le nord du Portugal, le parc a été ouvert en 1971 et se situe à environ 100 kilomètres de Porto.

Tout comme Soajo et ses espigueiros dans le Parc national de Peneda-Gerês, les cascades du parc sont selon moi un véritable incontournable, un must à visiter si vous êtes de passage dans le nord du Portugal. C’est l’échappée nature par excellence, et, si vous aimez marcher, c’est un paradis pour randonner. Si vous aimez vous baigner, vous profiterez encore plus avec les nombreuses cascades que propose le parc.

Pour découvrir le parc, mieux vaut partir de bon matin, surtout en haute-saison. Cela permet d’éviter la chaleur, mais aussi de profiter des plus belles lumières de la journée. On a ainsi pris la route un dimanche de bon matin pour partir explorer trois des plus belles cascades du parc. Retour sur notre expérience en photos et quelques conseils pour visiter les cascades.

Un peu partout sur la route dans Peneda-Gerês, le parc offre de superbes points de vue. Conseil : n’oubliez pas l’appareil photo !


Si vous souhaitez partir en toute sérénité pour découvrir le parc de Peneda-Gerês, je vous recommande de partir en excursion organisée avec un guide local. Vous en profiterez davantage !

Trois cascades incroyables dans Peneda-Gerês

Cascata da Portela do Homem

Pour commencer notre itinéraire spécial cascade au cœur du Parc de Peneda-Gerês, on a décidé de mettre le cap vers le point le plus au nord du Parc national. On a commencé notre visite par la cascade de Portela do Homem qui se situe tout au nord à la frontière de l’Espagne. C’est l’une des cascades les plus connues du parc et pour cause, c’est aussi l’une des plus faciles à voir sans faire d’effort !

On ne va pas se mentir, toutes les cascades du parc sont superbes. Celle de Portela do Homem ne déroge pas à la règle et ses eaux cristallines donnent vite envie de plonger ! Attention toutefois, l’eau est… très fraîche.

Infos utiles pour visiter cette cascade

La cascade de Portela do Homem se situe dans une zone protégée du parc et il vous sera donc interdit de stationné devant. Pas de panique, une fois passée la cascade, continuez un peu plus loin jusqu’à la frontière où se trouve un parking. Ce parking se situe à environ 800 mètres du pont d’où l’on peut admirer la cascade.

Pour celles et ceux qui souhaitent s’avancer, il vous faudra emprunter un chemin sur la droite du pont pour aller admirer la cascade d’un peu plus près. Attention toutefois à ne pas glisser sur les rochers. Le chemin continue et vous emmène un peu plus loin sur les hauteurs de la cascade si vous souhaitez vous baigner.

Les couleurs à la cascade de Portela do Homem sont incroyables !

S’arrêter au Miradouro da Pedra Bela

Si vous suivez la route principale entre la cascade de Portela do Homem et la cascade de l’Arado, vous tomberez facilement sur le Miradouro da Pedra Bela, l’un des plus beaux points de vue du parc de Peneda-Gerês ! Je vous laisse admirer la vue, elle vaut vraiment la peine de faire un arrêt. De plus, c’est un endroit parfait pour pique-niquer. On y trouve tout un espace avec de belles tables en pierre sous les arbres.

Cascata do Arado

Seulement 40 minutes et précisément 18 kilomètres séparent la cascade de Portela do Homem de la cascade de l’Arado. La route se fait très bien et la cascade est bien indiquée. La cascade de l’Arado est également très connue au sein du Parc national et est relativement facile d’accès pour l’observer.

Sublime tout comme les autres cascades du parc, et une fois encore, c’est un arrêt superbe à faire pour en prendre plein la vue ! Avis aux fans de canyoning, la cascade de l’Arado est un endroit très prisé pour cette discipline. Et franchement, je dois dire que ça doit être plutôt chouette vu les lieux.

La cascade de l’Arado possède une ambiance très spéciale, c’est absolument divin !

Ce qu’il faut savoir pour visiter cette cascade

Il est possible de se garer avant ou après le virage où se trouve la cascade. Attention, il se peut que beaucoup de monde visitent la cascade de l’Arado en été : elle est très prisée des locaux. Si tel est le cas, il y a un parking environ 1 kilomètres avant la cascade et la route se fait très bien à pied.

Une fois garé, vous trouverez l’entrée du sentier dans le virage. Le sentier grimpe un peu mais se parcours facilement et vous fera profiter d’une vue exceptionnelle sur la cascade.

Pour les plus aventuriers, lancez-vous sur les rochers au milieu de la cascade – en faisant très attention de ne pas glisser bien sûr, toujours traverser sur les portions où les rochers sont secs- pour atteindre le bassin principal et vous baigner. Il y a aussi un sentier qui monte sur les hauteurs de la cascade pour se baigner dans le bassin du milieu : attention toutefois, l’accès est périlleux et dangereux.

Cascata de Varzeas (ou Tahiti)

Vous la trouverez sous les deux noms, souvent Tahiti sur le GPS, mais Varzeas lorsque vous arrivez sur place. C’est la même cascade, et c’est une pure merveille ! Un véritable petit coin de paradis sur terre. On s’y sent un peu coupé du monde, comme si d’un coup, on était sur une autre planète.

Il y avait peu de monde le jour de notre visite et je ne pense vraiment pas que ce soit un coin où les touristes affluent. Ce sont surtout des locaux qui s’y rendent, surtout que la cascade n’est pas si facile à trouver et que son accès est vraiment difficile.

Une fois en bas, à vous la baignade !

Visiter la cascade de Tahiti en toute sécurité

Je voudrai remettre l’accent sur la sécurité ici car quelques jours avant notre visite, un jeune homme est décédé en glissant sur les rochers de la cascade. C’est un endroit merveilleux mais aussi très dangereux ! Soyez prudents si vous décidez de vous y rendre.

Une fois arrivé à la cascade, vous trouverez un parking juste avant le pont, mais il est aussi possible de se garer après le pont dans la montée si besoin. Cette cascade n’est pas visible sans faire un morceau de chemin. Vous voilà sur le pont ? Vous avez donc deux options pour descendre à la cascade : le sentier par la droite avec les escaliers, et l’autre par la gauche un peu plus chemin de terre.

Le sentier de droite

Il est le plus tentant car il parait aménagé et plus court, cependant il est le plus difficile et le plus dangereux. En effet, le sentier de droite requiert un passage par le haut de la cascade en passant sur les rochers où la cascade coule. Si il y a beaucoup d’eau le jour de votre visite (comme c’était le cas le jour où nous nous sommes rendu à cette cascade), il vous faudra enjamber un bon 50 centimètres d’eau juste en haut de la cascade. La situation est en réalité très dangereuse.

Le sentier de gauche

Ce sentier est est plus long, moins aménagé mais aussi moins dangereux. Il reste cependant difficile d’accès, ainsi n’oubliez pas de partir avec de bonnes chaussures. Attention, le sentier descend beaucoup, la glissade arrive très rapidement.

Les deux sentiers vous feront arriver par un petit pont en palette qu’il vous fera traverser pour accéder au bassin. Non, ce n’est pas une blague même si nous aussi, on a cru rêver en voyant l’installation. C’est un peu comme faire Koh Lanta, mais promis, ça vaut le coup.


Cet article vous a plu ? Vous connaissez le Parc national de Peneda-Gerês ? Racontez-moi en commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

16 Commentaires

  1. Bonjour,
    Pouvez-vous me dire combien de temps faut-il pour descendre à cette cascade ?
    Vos conseils de visite sont précieux et les photos superbes.
    Merci
    Valérie

    1. Bonjour Valérie,

      Pour la dernière cascade, celle de Tahiti, il faut compter une petite demi-heure. Le chemin n’est pas long mais il est dangereux, il faut prendre son temps 🙂 L’endroit est merveilleux, belle visite à vous !

  2. Un grand merci pour les astuces et indications. Nous y sommes actuellement et ce la va beaucoup m’aider ! Je ne connais que la 1ere a côté de la frontière pour l’avoir fait il y a plusieurs années. Encore merci

  3. Bonjour 🙂
    Est ce que vous auriez des conseils pour les villages ou endroits où dormir, pour pouvoir profiter du parc en itinérant sur 5 jours ? 2-3 stops ? Je ne me rends pas vraiment compte des distances 🙂
    Merci en tous cas pour les informations et ce chouette article !

    1. Bonjour Stéphanie ! Merci pour votre commentaire 🙂 Vous pouvez regarder du côté de Soajo qui est dans le Parc, ou même Ponte de Lima, Arcos de Valdevez par exemple. Le parc est ensuite faisable à la journée 🙂
      Le parc est grand et 5 jours n’est pas de trop 😉

      1. Bonsoir Violaine, merci pour toutes ces infos liées aux cascades 🙂
        Concernant les logements, quand je regarde sur Maps, si on loge vers Soajo par exemple, les cascades sont très loins en voiture par rapport au logement, comment peux-tu faire ça à la journée ?
        Merci bcp 🙂