Tory Island dans le comté de Donegal
|

Visiter l’île de Tory dans le Donegal

Je vous en parle dans mon livre sur le Donegal, Tory Island au large des côtes de ce comté est un endroit hors du temps

J’ai découvert l’île de Tory sur la carte il y a quelques années déjà. Très vite, j’ai été intriguée par ce petit bout de terre perdu dans l’Atlantique, appartenant au comté de Donegal. Je me souviens que lorsque nous vivions à Belfast, je rêvais de partir en weekend pour découvrir cette île qui, à l’époque, ne me semblait pas si loin. 

Mais, Tory se mérite. C’est ce que j’ai appris lors de ma visite à l’été dernier. C’est une île indomptée, mystérieuse et poétique à la fois. Le genre d’endroit où, clairement, on se sent loin de tout. L’île de Tory dans le Donegal est un voyage à part entière

Vue sur Tory depuis le ferry

Se rendre sur Tory Island

Pour se rendre sur l’île de Tory, le ferry est de mise. On embarque à Magheraroarty Pier sur le Tory Ferry, qui nous mène, non sans douceur mais au rythme des flots de l’Atlantique, sur Oilean Thoraigh

Alternative : on peut aussi se rendre sur Tory depuis Bunbeg dans l’ouest du Donegal, mais alors la traversée est plus longue.

Si vous êtes chanceux, le voyage se fera sans remous. Sinon… prévoyez les cachets pour le mal de mer. Toutefois, en saison, vous aurez sûrement la chance d’apercevoir un banc de dauphins nager aux côtés du petit bateau. 

En mer vers Tory, on passe à côté de l’archipel du Donegal : Inishbofin, Inishdooey et Inishbeg. Ces trois petites îles sont un havre de paix où baignade, observation de la faune marine et snorkelling sont au programme tous les étés. 

Note pratique : comptez 45 min pour la traversée, pas de véhicule à bord mais possibilité d’embarquer son vélo. Ferry à réserver en haute-saison. Attention, la traversée est très dépendante de la météo.

Ambiance du bout du monde sur l’île de Tory

À l’arrivée au port de Tory, où se trouve le village principal de l’île, la silhouette du signe du Wild Atlantic Way se démarque. Un arrêt de plus à compléter sur la longue liste de cette route irlandaise si légendaire !

Au village, les rues ne sont pas bondées. On trouve un hôtel-restaurant, un pub et une petite supérette qui fait aussi office de bureau de poste. Tory est très fréquenté en été lorsque les festivals battent leur plein, et que le soleil rayonne. C’est un paradis pour les sports nautiques !

Laissez-vous porter et arpentez les ruelles du village, avant d’embarquer vers les randonnées à l’est et à l’ouest de l’île.

Randonner sur l’île de Tory

Si l’Irlande est une terre de randonnées, Tory en est l’exemple parfait. À dire vrai, la randonnée est l’une des activités principales à faire sur l’île !

À l’est

En direction de l’est, le sentier est plat et mène au phare de l’île. Au sud du sentier, les paysages sont très monotones et très insulaires. Puis, en faisant la boucle de ce côté, au nord, une fois le phare dépassé, on se rend compte ici de la forme si singulière que Tory Island a : plate au sud, très surélevée au nord. On commence alors à apercevoir quelques falaises surprenantes. 

Le sentier du phare depuis le village principal de Tory Island

En chemin, on distingue la petite cabine de Derek Hill, perchée sur sa colline. Cette cabine n’est pas ouverte au public, mais on peut alors facilement s’immerger dans l’inspiration qu’à puiser l’artiste pour ses œuvres. Britannique de naissance, Derek Hill n’a passé que quelques années sur Tory. Il fait cependant partie de cette longue liste d’artistes que l’île représente et admire. Pour en savoir plus sur sa vie ou découvrir ses œuvres, il est possible de les admirer dans la très belle Glebe Gallery dans le Donegal. 

À l’ouest

L’Ouest de Tory regorge de bien des trésors. Ce fut, très honnêtement, l’une des plus grosses surprises du Donegal pour moi. Même si depuis le bateau on s’imagine très vite que les falaises de Tory sont incroyables, je peux vous dire, sans l’ombre d’un doute, que ce sont les plus belles falaises que je n’ai jamais vu en Irlande

Oui, après celle de l’île d’Achill, celles de Slieve League et ou encore celles de Moher. Les falaises de Tory sont un vrai secret de l’île et sont époustouflantes.

Le sentier vers l’ouest de l’île démarre à l’arrière de l’hôtel sur le port
En été, le sentier est bordé de marguerites et d’armérie maritime !

L’ouest de l’île et sa crête son accessible par ce petit morceau de terre entre deux plages…
Tory possède de nombreuses grottes, qu’il est possible d’explorer en kayak en haute-saison…
Tory est un paradis de l’escalade !
Il y a quelques habitations dans l’ouest de l’île aussi…

En résumé, que fait-on, sur Tory Island ?

  • On assiste à des festivals, tel que le Tory Island Music Festival tous les ans en août 
  • On randonne ! 
  • On observe les milliers de macareux (les puffins) qui viennent nicher sur ses falaises
  • On passe une soirée très traditionnelle au pub de l’île 
  • On profite de ses petites plages secrètes
  • On fait des centaines de photos
  • On nage en mer, on fait du canoë ou encore du snorkelling, entre autres !

J’espère que cette découverte de Tory vous a plu, et bien évidemment, je vous encourage à découvrir l’île par vous-même. Son ambiance est sans pareil et très calme. Tory est un retour à l’essentiel et vous encourage à redécouvrir ou à tout simplement découvrir votre âme d’artiste. Vous retrouverez l’île de Tory dans mon livre dédié au comté de Donegal ci-dessous.

Bon voyage !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.