Recette irlandaise de la tarte aux myrtilles
| | |

Une blueberry pie pour célébrer Lughnasa en Irlande

Le 1er août dernier, nous avons fêté Lughnasa en Irlande. Cette fête du calendrier celte marque le début de l’automne, et ainsi la fin de l’été. Lúnasa, en gaélique irlandais, signifie “août”. Cette fête celtes populaire était autrefois appelée le dimanche de Crom Dubh (le dieu des moissons). 

Ainsi, si on suit le calendrier celte, l’Irlande est déjà en automne. Je trouve par ailleurs que ce calendrier se prête très bien aux saisons sur l’île d’émeraude…

Célébrer Lughnasa en Irlande

Lughnasa fait partie des quatre grands “Fire Festivals” du calendrier celte. On y trouve également la fête de Beltaine, celle du Samhain, ou encore celle d’Imbolc. Chaque fête marque la fin d’une saison et célèbre les récoltes généreuses ainsi que le cycle des moissons en Irlande.

Si j’aime l’automne et la fête du Samhain tout particulièrement, je dois dire que Lughnasa à, elle aussi, ses bons côtés. La fin de l’été et les belles et longues journées, la douceur du coucher de soleil, les couleurs des fleurs sauvages irlandaises en pleine floraison… entre autres.

Un film à regarder : “Dancing at Lughnasa”, un film de 1998 par Pat O’Connor avec Meryl Streep ! Le film est à l’origine un roman, écrit par l’irlandais Brian Friel.

Lughnasa et ses folklores

Les folklores celtes attachés à Lughnasa sont nombreux. On les célèbre entre la mi-juillet et la mi-août sous plusieurs noms en Irlande, incluant les fameux Bilberry Sunday, le dimanche des myrtilles, ou encore le Garland Sunday, le dimanche des guirlandes.

En cuisine en Irlande, le Bilberry Sunday est resté très présent pour célébrer Lughnasa. Le dimanche des myrtilles porte ce nom en raison de la tradition de cueillette des myrtilles en Irlande. Une récolte toujours abondante sur l’île d’émeraude ! Le présage à l’époque voulait que, si les myrtilles étaient abondantes, les récoltes le seraient également.

Le Garland Sunday quant à lui, tient son nom des guirlandes de fleurs d’été que l’on dépose autour des puits saints en pays celtes. Il y en a énormément en Irlande ! Dans le comté de Sligo par exemple, je vous parlais du Tobernalt Holy Well autour du Lough Gill l’an dernier.

Le Tobernalt Holy Well à Sligo

Recette de la blueberry pie à l’irlandaise

Rien de tel qu’une tarte aux myrtilles pour célébrer la fin de l’été en Irlande ! Les baies sont ici beaucoup plus grosses que celles trouvées en montagne en France. Elles ont une belle couleur bleue, sont juteuses et sucrées. Un bon atout pour en faire une tarte !

La liste des ingrédients

  • 2 pâtes brisées
  • Des myrtilles (suffisamment pour remplir la tarte)
  • 80g de sucre
  • 50g de farine
  • 1 pincée de sel
  • 1 c.à.s de jus de citron frais
  • 1 c.à.c de canelle
  • 20g de beurre fondu
  • 1 oeuf battu

La préparation

  • Dans un saladier, verser le jus de citron sur les myrtilles, et mettre de côté
  • Installer la première pâte brisée dans le plat à tarte
  • Dans un bol, mélanger le sucre, la farine, la pincée de sel et la cannelle, puis mélanger le tout aux myrtilles
  • Verser les myrtilles dans le plat à tarte, en ajoutant le beurre fondu
  • Placer la deuxième pâte brisée sur les myrtilles, puis coller les bords en les décorant si souhaité. Faire quelques fentes ou petits trous sur la pâte pour laisser la vapeur s’échapper lors de la cuisson. Vous pouvez aussi être créatif et couper la pâte en bandelettes pour décorer le dessus !
  • Badigeonner la pâte avec l’oeuf battus et saupoudrer le tout d’un peu de sucre
  • Enfourner à 200° pour environ 20 minutes, jusqu’à ce que la tarte soit cuite et la pâte dorée.
  • Service chaud ou froid, avec un peu de glace vanille ou de crème fouettée.

Bon appétit !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

4 Commentaires