9 commentaires

Road trip dans le Donegal — le guide!

Ce n’est plus un secret si vous suivez ce blog depuis quelques temps, le Donegal est cher à mon cœur : c’est mon petit favori aux côtés du comté de Mayo. Je reviens ainsi dans un petit guide pratique pour vous aider au mieux à organiser votre road trip dans le Donegal en Irlande !

PRÉPARER SON ITINÉRAIRE

Prévoir son itinéraire sur Pinterest

Pinterest est une mine d’inspiration ! Si vous n’êtes pas encore familier avec cet outil, je vous le conseille grandement pour organiser un séjour. Bien sûr, il est complémentaire à d’autres outils, mais Pinterest saura vous montrer de très jolis coins et souvent, des coins pas forcément touristiques pour organiser votre séjour.

Il vous suffit d’entrer “Donegal” ou “Irlande” par exemple comme mots-clés et vous y trouverez une mine de photos pour vous faire découvrir les incontournables. Je vous invite également à jeter un coup d’œil à mon tableau Pinterest “Irlande” !

LES INCONTOURNABLES D’UN ROAD TRIP DANS LE DONEGAL

Un road trip dans le Donegal, c’est selon moi un incontournable de l’Irlande. Beaucoup lui préféreront le Connemara ou bien encore le Kerry et pourtant, le Donegal est tellement beau, sauvage et poétique. Le Donegal, c’est l’échappée irlandaise intimiste parfaite !

Pour l’avoir parcouru maintes fois, je vous propose mes incontournables sur la côte, ces endroits qu’il faut absolument voir pour croire en la beauté de l’Irlande.

Malin Head

On file au point le plus au nord de l’île d’émeraude, et celui-ci se situe à Malin Head ! L’endroit est venteux, souvent capricieux, le ciel est gris et dramatique, les falaises rocheuses, pas de doutes, on est bien en Irlande.

On profitera du joli point de vue tout au bout de l’île mais aussi des joies de Malin Head tel que Inishowen 100, la plage de Buncrana ou bien encore la belle Inch Island.

La péninsule de Fanad

Fanad n’est pas une péninsule très fréquentée et croyez-moi, elle vaut sacrément le détour ! Elle se parcourt facilement en une après-midi si l’on veut s’arrêter profiter des paysages incroyables. Au programme: on décolle de Ramelton et on se laisse guider en suivant les panneaux Wild Atlantic Way, North dans ce cas pour monter vers Fanad Head.

Sur la route, tout est beau et le mieux, c’est de se perdre dans les petits chemins, faire du hors-piste. Après tout, c’est ça l’Irlande et encore plus le Donegal : un terrain de jeu sur lequel se perdre qui devient particulièrement prenant.

Les stops à faire: Ballymastocker Strand, Portsalon, le phare de Fanad.

La péninsule de Rosguill

S’il l’on me demandait de ne choisir qu’une péninsule du Donegal, je choisirai celle de Rosguill sans l’ombre d’un doute. Un véritable secret du Donegal encore inconnu, encore non découvert des touristes qui osent se perdre dans les entrailles du Donegal.

J’ai découvert la péninsule de Rosguill avec, au bout, Melmore Head et j’en suis tombée complètement sous le charme, cet endroit est un pur bijou !

Cruit Island

Cruit Island est un joli stop proposé sur la Wild Atlantic Way. On accède à l’île via un mini-pont et on fait le tour en sens unique. L’île est vraiment petite, la route aussi et pourtant, c’est l’endroit idéal pour s’y trouver un joli cottage ou B&B et se détendre lors d’un road-trip !

L’île d’Arranmore

Avis aux voyageurs épicuriens, à celles et ceux qui souhaitent découvrir la véritable Irlande. L’authentique, la sauvage, la méconnue. L’île d’Arranmore, là où le temps semble être resté figé, est une invitation au voyage irlandais. Celui du bout du monde, celui du bout de l’Irlande. 

Une magnifique petite île qui s’étend au large des côtes du Donegal, une île idéale pour la randonner et la retraite de détente. 

Les falaises de Slieve League

Les falaises de Slieve League sont impressionnantes. Avec environ 600 mètres de hauteur, elles figurent parmi les plus hautes falaises d’Europe, et sont plus hautes encore que celles de Moher.

Le mieux, c’est de se garer au parking prévu et de se faire la grande randonnée qui contourne les falaises et vous fait arriver d’en haut, avec une vue surplombant les falaises. Pour celles et ceux qui ne souhaitent pas marcher pendant plusieurs heures, un sentier court vous mènera aux falaises depuis le parking.

La balade dure une demi-heure pour arriver au bout, un peu plus si comme moi, vous faites des photos tous les 5 mètres! Il faut dire que le paysage s’y prête à merveille à Slieve League.

Le joli port de Killybegs

Killybegs est un joli port de pêche où il fait bon s’arrêter. Vous y trouverez quelques options pour y dormir incluant un hôtel à moindre coût sur le port avec une très belle vue. Les bateaux y sont immenses et l’endroit très reposant pour une halte sur la route.

La pointe de Saint John’s et son phare

Si vous rechercher le coin le plus retiré de l’Irlande, le voilà ! Je ne me suis jamais sentie autant perdue en Irlande qu’à Tullymore, au bout de la pointe de Saint John. Au bout, la vue est splendide, le phare et les côtes déchiquetées de ce petit bout d’Irlande sont absolument incroyables. 

Murvagh Beach

Les plages dans le Donegal, vous en verrez des dizaines. Le top, c’est qu’elles sont toutes aussi belles les unes que les autres ! De grandes plages de sable blanc, souvent désertes ou fréquentées par les locaux le weekend lors d’un rayon de soleil qui oserait pointer le bout de son nez. Murvagh Beach fait partie des stops à ne pas manquer sur la Wild Atlantic Way.

Rossnowlagh Beach

Une de plus pour la route ! Rossnowlagh Beach se situe juste à la frontière du Donegal et du Sligo, un joli stop à faire. Aussi idéale pour y faire un pique-nique !

MAIS AUSSI…

La baie de Dunfanaghy — superbe plage à l’horizon!

Le magnifique Glenveagh National Park — des randos de fous à faire! L’un des 6 parcs nationaux en Irlande!

Tory Island — une petite île sur laquelle il y a encore un roi! De plus, il accueille tous les visiteurs au port lui-même, demandez Patsy Dan Rogers!

Le village folk de Glencolumbkille — pour y découvrir toute la culture du Donegal y compris le célèbre tweed donegalais!

S’arrêter au village d’Ardara — pour y boire un Irish Coffee au “Nancy’s Bar”, renommé comme l’un des meilleurs d’Irlande!

La ville de Donegal Town — pour y visiter son château!

La baie de Bundoran— un spot adoré des surfers pour sa grande plage!

INFOS PRATIQUES

Louer une voiture

Pour louer une voiture en Irlande, l’idéal est de le faire à votre point d’arrivée à l’aéroport ou au port si vous arrivez par le ferry. Vous serez ainsi libre de tous vos aller/retour et pourrez entamer votre road-trip de suite !

Pour votre location de véhicule, je vous recommande un comparateur, ce qui vous simplifiera la vie pour trouver le meilleur tarif disponible. Je recommande Carigami, un site que j’utilise pour mes réservations aussi en toute confiance.

Afin de récupérer votre voiture, on vous demandera une carte d’identité, votre permis de conduire ainsi qu’une caution à laisser en carte de crédit (et non de débit, attention !). Le montant de la caution varie d’un loueur à l’autre, du type de voiture louée ainsi que des assurances prises (rachat de franchise notamment).

Les routes en Irlande sont relativement bonnes mais si vous faites un road-trip, vous serez tenter de faire du hors-piste qui de temps à autres, nécessite d’emprunter des chemins plus sinueux. De plus, si vous n’êtes pas habitué à conduire à gauche, il est plus prudent d’être entièrement assuré.

Conduire à gauche

Si le fait de conduire à gauche vous fait peur ou vous dissuade de faire ce road-trip, laissez-moi vous dire que ce n’est rien ! Conduire à gauche demande une vingtaine de minute d’adaptation tout au plus.

Lorsque je suis arrivée en Irlande, n’étant pas habituée à conduire de l’autre côté de la route et de la voiture, j’ai préférée opter pour une automatique. L’idée de gérer à la fois le côté gauche de la route et l’autre côté de la voiture m’angoissait un peu.

Une manuelle prend peu de temps d’adaptation également, mais si cela vous angoisse, optez pour une automatique ! Vous verrez une fois sur les routes que rester sur le bon côté n’est en fait pas si difficile. Cela devient logique et on s’y fait très vite !

Stations services

Si vous décidez de faire un road-trip en Irlande et plus particulièrement dans le Donegal, je peux vous dire que les stations services ne se trouvent pas tous les 20 kilomètres.

Vous serez très vite en campagne et passerez par des petits villages dans lesquels il n’y a pas forcément une station service. L’idéal est de refaire le plein dès que vous le pouvez afin de ne pas se retrouver en panne au milieu de la campagne irlandaise.

Carte, GPS, rien…?

La grande question ! Rien ne remplace une bonne vieille carte routière, mais je dois dire que les GPS sont très pratiques de nos jours. Je vous recommande cependant de télécharger vos cartes au préalable, car dans le Donegal, il n’y a pas de signal partout.

J’utilise moi-même une application nommée HERE WeGo sur laquelle j’ai pu télécharger ma carte d’Irlande avant de partir. Cela me permet de pouvoir continuer à utiliser le GPS même sans data.

Si vous optez pour un road-trip sur la Wild Atlantic Way, alors je peux vous dire d’emblée que la route est hyper bien indiquée. Il y a des panneaux partout, que vous alliez au Nord, au Sud, à l’Ouest ou à l’Est.

Dormir en chemin

En Irlande, il y a une véritable culture du B&B. Les Bed & Breakfast se trouvent partout en Irlande et sont l’hébergement idéal. Vous trouverez des B&B partout, même au fin fond du Donegal !

Vous l’avez compris, le petit-déjeuner y est toujours inclus et loger chez des locaux est toujours une super expérience. Les tarifs sont aussi avantageux comparé aux hôtels dans certaines villes.

PRÉPARER SA VALISE

Mes essentiels

Un bon ciré (jaune ): un ciré est essentiel en Irlande ! Il est un cliché que tout le monde connait : il pleut tout le temps en Irlande. Et bien il n’est pas faux.

Il pleut en effet très souvent -voire tous les jours- en Irlande, même si ce n’est qu’un petit peu, les averses sont fréquentes et arrivent même en plein soleil. Avoir un bon ciré dans le sac ne sera pas de trop.

Un bon pull (d’Aran pour matcher les paysages ?) : j’emporte toujours un pull quand je pars en road trip en Irlande. Il suffit de se faire prendre par une averse et on finit la journée trempée a trembloter de froid. L’ideal est donc d’avoir un pull que l’on peut laisser dans la voiture et enfiler rapidement.

De bonnes chaussures : l’Irlande, ça ne se fait pas en baskets ou en ballerines. Il vous faut de bonnes chaussures de marche. Même si vous passez le plus clair de votre temps en voiture, vous aurez souvent envie de vous arrêter pour aller découvrir les magnifiques paysages et pour cela, il vous faudra de bonnes chaussures !

Un sac à dos imperméable : comme je le disais, il y a souvent de petites averses en Irlande. Vous serez bien plus serein si vous savez que vos affaires sont bien au sec lorsque vous partez marcher. Et si vous savez que votre appareil photo est bien au sec en sécurité aussi !

J’espère que ces infos pourront vous aider à organiser votre road-trip dans le Donegal au mieux. Si vous avez des questions ou des commentaires à ajouter quant à certaines infos données dans cet article, n’hésitez pas à commenter cet article.

Je pars souvent dans le Donegal, je viendrai donc ajouter des infos pratiques et incontournables au fil de mes voyages. A bientôt !

VOUS ÊTES SUR PINTEREST? MOI AUSSI!

Epinglez cet article dans vos tableaux pour le garder bien au chaud 

9 commentaires

    • Violaine dit

      Merci Julie! Oui, le Donegal est encore très sauvage, les paysages sont dramatiques, j’adore aussi 🙂 Je suis fan même!

  1. Flavien dit

    Bonjour et merci pour ces articles sur l’Irlande et plus particulièrement sur le Donegal. Nous y serons dans un mois pour une semaine à Fanad Head, après une escapade dans le Mayo.
    Après avoir découvert la partie sud (jusqu’à Ardara) lors d’un séjour à Sligo en 2015, nous voulions vraiment découvrir le nord du Donegal, et à la vue de ces articles, je pense qu’on va vraiment s’y plaire…

    • Violaine dit

      Bonjour Flavien! Merci pour ton commentaire! Oh la la, ce séjour va être au top! Le nord du Donegal est la meilleure partie de ce comté merveilleux. Je suis une grande fan de Fanad Head, mais si vous le pouvez, allez aussi à Melmore Head qui est juste à côté, c’est mon gros coup de coeur du Donegal, les paysages y sont justes WAOUH!
      Puis le Mayo, j’avoue je suis jalouse car je n’irai qu’aux beaux jours ahah
      Profitez bien de ce séjour, et n’hésitez pas si vous avez des questions! 😀

    • Violaine dit

      Bonjour Steven ! Merci pour votre commentaire. Le Donegal est un très grand comté, et les distances sont beaucoup plus longues qu’on ne le pense. On peut facilement passer une semaine dans le Donegal sans s’ennuyer ! L’idéal est d’y passer au minimum une semaine selon moi. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *