Road trip — 6 itinéraires sur l’île d’émeraude !

Ce n’est plus un secret pour personne, l’Irlande et l’Irlande du Nord sont des terres de road trip ! Des côtes sauvages, des routes aux panoramas plus fabuleux les uns que les autres, l’aventure à l’état pur. On ne revient jamais pareil d’un road trip sur l’île d’émeraude.

C’est pourquoi j’ai demandé à 5 blogueurs de me raconter leur plus beau road trip en Irlande et en Irlande du Nord. Voici six itinéraires qui pourraient bien vous donner l’envie de plier bagages illico presto ! A vos cartes, on prend la route !

Six idées de road trip en Irlande !

Road trip à travers le Joyce Country avec Paul

Coincé entre les deux plus grands lacs du pays, le Joyce Country est une enclave merveilleuse à deux pas du trop célèbre Connemara. Mon itinéraire de road trip en Irlande débute près de Cornamona, sur les rives du Lough Corrib. Venez y très tôt le matin, dès les premières lueurs du jour. Je vous le promets, la route panoramique qui vous mènera à Cong est spectaculaire à cette heure-ci.

Les inconditionnels de The Quiet Man s’arrêteront boire le café chez Pat Cohen. Les autres iront visiter les jardins du château d’Ashford ou la célèbre abbaye de Cong. En retournant vers Clonbur, faites une halte sur les berges du Lough Mask, l’autre géant de la région. Ce peut-être l’occasion d’une belle balade en forêt ou d’un pique-nique au bord de l’eau, si le temps le permet bien sûr.

Mon itinéraire file ensuite vers Leenaun à travers les landes. Les premières montagnes du Connemara pointent déjà le bout de leur nez. A la fin de la route, le fjord de Killary, le seul et l’unique fjord d’Irlande. De petites routes de traverse permettent d’en atteindre l’embouchure. Ici deux solutions : rebrousser chemin ou poursuivre par la Connemara Loop… Continuez le voyage sur le blog de Paul.

En road trip avec Cédric sur la Wild Atlantic Way dans le Donegal

Si vous recherchez une Irlande sauvage, encore relativement peu fréquentée (au regard du reste de l’île) et remplie de coins tous plus superbes les uns que les autres, pourquoi ne pas partir en road trip dans le Donegal, cette région située dans le nord-ouest et littéralement inaccessible en transport en commun ?

Avec ses plages cachées, ses décors de falaise (celles de Slieve League notamment, exceptionnelles) et ses petites routes pittoresques, le coin est idéal pour ceux qui aiment rouler tranquillement au gré de leurs envies, en croisant quelques troupeaux de moutons égarés et des pubs dont s’échappent des effluves de bières et de tourbe.

Sachez justement qu’il est très facile d’organiser un road trip dans le Donegal en se basant sur l’itinéraire de la WAW, la Wild Atlantic Way, une route côtière longue de 2500 kilomètres et qui relie le phare de Malin Head au port de Kinsale, tout au sud.

En suivant la signalisation dédiée (une vague blanche sur fond bleu, suivie de la lettre N pour North et S pour South), vous êtes sûrs de suivre un chemin passant par les plus beaux endroits de la région, signalés quant à eux par des poteaux métalliques verticaux couleur rouille, certes pas forcément du meilleur goût mais immanquables !

N’hésitez pas, de temps à autres, à délaisser temporairement la WAW pour suivre les quelques Panoramics Roads que vous croiserez à coup sûr : la surprise vaut souvent le (petit) détour, surtout si vous vous aventurez jusque dans la merveilleuse péninsule d’Inishowen, un concentré d’Irlande en miniature. Continuez le voyage sur le blog de Cédric !

Rachel nous emmène à travers le Ring of Kerry

Le Ring of Kerry est sans aucun doute mon plus gros coup de cœur en Irlande. Situé au sud-ouest de l’île, ses terres se jettent directement dans les eaux de l’océan Atlantique.

C’est au départ de Killarney que j’ai entrepris ma découverte de cette magnifique région colorée. Le vert des pâturages où des milliers de moutons broutent l’herbe paisiblement se mêle parfaitement au bleu de la mer et du ciel, au blanc des plages vierges et sauvages de la côte, mais également à la palette de couleurs arc-en-ciel des maisons des petits villages ou de celles éparses le long de la route.

Chacun de ces charmants villages contient son pub qui sert de point de rencontre aux habitants qu’on entend s’interpeller entre-eux dans la langue gaélique ou dans un anglais à l’accent difficilement compréhensible à mes oreilles.

Certains villages, tels que Derrynane, permettent de comprendre des pans de l’histoire, parfois dramatique, dont ont souffert les gens du pays. Que ce soit la grande famine de pommes de terre qui a décimé ou forcé à partir une grosse partie de la population ou les guerres de religions, le pays a encore les traces d’une histoire qui touche droit au cœur.

Une balade sur l’anneau du Kerry permet également de voir des paysages magnifiques. Bien que le pays soit dans son ensemble assez plat, on retrouve dans le comté de Kerry les plus hauts sommets du pays. J’ai adoré me balader dans le Parc national de Killarney où les arbres sont recouverts de lichen et qui offre au lieu une ambiance toute particulière. Bref, vous l’aurez compris le Ring of Kerry est un endroit à ajouter à votre itinéraire lors d’un voyage en Irlande. Continuez le voyage sur le blog de Rachel !

La Causeway Coastal Route avec Lucie

Je ne suis pas de celle qui fantasme les road-trips. Si je fais un bout d’un itinéraire recommandé ou “de rêve”, tant mieux, sinon je fais ma propre route au hasard des virages. En revanche, ce road-trip là, j’en rêvais depuis des années et je n’ai pas été déçue.

L’itinéraire officiel longe la côte de l’Irlande du Nord de Belfast à Londonderry et s’étend sur environ 200 kilomètres. Vous pouvez n’en faire qu’une partie ou le parcourir en entier, le faire en deux jours en vous arrêtant rapidement aux points d’intérêt ou en une semaine ou 10 jours car il y a de nombreuses choses à voir et à découvrir.

Pour ma part, je l’ai fait en trois jours pleins (très très pleins) et trois nuits et j’ai pris le temps de visiter Belfast et Derry en dehors de ces trois jours. Ces 200 kilomètres peuvent paraître peu, mais il y a tant de tours et détours scéniques à faire, tant de routes sinueuses et de petits chemins merveilleux, qu’une semaine ne me semble pas du tout de trop pour faire ce road-trip. C’est sans aucun doute ce que je ferai en y retournant la prochaine fois.

Je suis partie de Belfast et j’ai passé la première nuit à Ballycastle en m’arrêtant d’abord à Glenarm pour visiter les jardins du château et assister à un festival. Après un petit détour par la forêt de Glenariff, direction la petite ville de Cushendun et l’incroyable Torr Head Scenic Route.

Le lendemain, direction la Chaussée des Géants à la première heure pour être tranquille ! Mission accomplie ! Je peux ensuite revenir sur mes pas pour voir d’autres centres d’intérêt : White Park Bay, Ballintoy, le pont de corde Carrick-a-Rede, la plage de Whiterocks et le château de Dunluce. Tout cela avant de retourner dans le bon sens pour m’arrêter à Portrush, où j’ai fait du paddle, profité de la plage, admiré le coucher du soleil et ai fait escale pour la nuit.

Le lendemain, dernier jour de mon road-trip, je me suis levée tôt pour aller faire un tour aux Dark Hedges, rendu célèbres par la série Game of Thrones. Une fois de plus, bingo, il n’y avait personne ! J’ai repris le sens de la marche après un détour pour partir découvrir l’intrigant temple de Mussenden et la plage de Downhill. Pour la suite, j’ai décidé de m’éloigner de la côte pour prendre de la hauteur et admirer la vue depuis Gortmore avant de partir pour Derry et de terminer cette portion du road-trip.

 

Les petits conseils de Lucie

Ce road-trip est devenu très populaire, pensez à réserver votre logement si vous y êtes en haute-saison. Pour éviter la foule et avoir une jolie lumière, partez tôt et revenez tard et essayez de ne pas être aux heures de pointe sur les lieux très touristiques.

N’oubliez pas que vous allez passer dans certaines zones assez reculées, ainsi, prévoyez de l’essence, des snacks et vos pique-niques (et un peu d’espèces au cas où). Il n’y a pas de signal téléphonique partout, mais il ne faut pas faire beaucoup de kilomètres pour en trouver à nouveau.

Des panneaux indiquent la route pour la Causeway Coastal Route et il est difficile de se perdre. Toutefois, si vous cherchez des points particuliers ou prenez des détours scéniques, cela peut valoir le coup de prendre un GPS ou un plan. Certaines routes sont très étroites, d’autres sont même interdites aux camping-cars. Prenez votre temps, roulez doucement et n’oubliez pas de conduire… à gauche !

Grâce à une météo parfaite, ce fût sans doute le plus beau road-trop de ma vie. Les lieux d’intérêt sont tous plus incroyables les uns que les autres et j’avais souvent les larmes aux yeux. Rien qu’en parcourant à nouveau mes photos de ce voyage, je suis toute émue. Et si je ne devais en choisir qu’un morceau ? La Torr Head Scenic Route, sans aucun doute. Continuez le voyage sur le blog de Lucie !

Un itinéraire sur les lieux de tournage de Star Wars avec Christopher

Voyager en Irlande, je l’ai déjà fait trois fois, et je ne peux que vous recommander de le faire. Mon coup ce cœur fait 2600 kilomètres de long, puisqu’il s’agit de l’ensemble de la Wild Atlantic Way. Le voyageur geek que je suis en a parcouru une bonne partie pour aller explorer les lieux de tournage de la mythique saga Star Wars. Deux temps forts à cette aventure :

* Abandonner la voiture et prendre un bateau pour découvrir les Skellig Islands, classées au patrimoine de l’Unesco et aperçues dans Star Wars 7 et 8.
* Monter tout en haut en haut de l’Irlande, tout au nord, jusqu’à Malin Head, dans le Donegal. Ce lieu vous permet de vous retrouver seul, au milieu d’un paysage sauvage, face à un océan aussi capricieux que fascinant. On ressent des frissons tellement forts qu’on pourrait presque croire que la Force est avec nous !

Pour découvrir les îles Skellig, vous devrez lâcher le volant et prendre la mer depuis le village de Portmagee. La pointe de Malin Head, quand à elle, est un peu cachée. Garez votre voiture à la Malin Head Signal Station et de là, longez la côte vers l’ouest pendant environ 15 minutes. Continuez le voyage sur le blog de Christopher !

Quant à moi, je vous emmène sur la péninsule d’Ards !

Je vous en parlais le mois dernier sur le blog, j’ai découvert un itinéraire génial dans le comté de Down. Un petit coin de paradis faisable en une journée depuis Belfast ! Il s’agit bien de la péninsule d’Ards, bordée par le Strangford Lough d’un côté, puis de la mer d’Irlande de l’autre.

Entre paysages pittoresques, petits villages de pêcheurs, bonnes adresses et sites exceptionnels (l’abbaye de Grey, le Mount Stewart… etc), la péninsule d’Ards mérite bien son itinéraire à elle seule. Délaissée des touristes au profit de la Causeway Coastal Route, ne vous méprenez pas, elle pourrait bien vous surprendre !

VOUS ÊTES SUR PINTEREST? MOI AUSSI!

Epinglez cet article dans vos tableaux pour le garder bien au chaud 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

6 Commentaires

    1. L’Irlande regorge de petits coins superbes! Il faut oser s’aventurer sur les routes, ça en vaut toujours la peine! 😀